26 janvier 2011

Les femmes francophones seront mises au premier plan le 8 mars prochain.
Présidé par Colette Campeau, le comité organisateur de la Journée internationale de la femme francophone de Timmins (comité JIFF) a tenu sa première rencontre le 20 janvier dernier en vue de planifier le plus grand événement communautaire destiné aux femmes francophones de Timmins.
Le comité JIFF annonce la tenue d’un banquet à l’hôtel et centre de congrès Days Inn en vue de célébrer la femme francophone, ses réalisations et son évolution.
Les femmes et jeunes femmes âgées de 14 ans et plus seront accueillies le mardi 8 mars à compter de 17 h. Un repas sera servi à 19 h.
En soirée, une présentation musicale mettra en vedette Josée Genest, membre du comité JIFF, et ses filles Angélique et Alexandre. Mme Genest agira également à titre de conférencière.
En tant que coordonnatrice du Projet de santé communautaire « Santé en français, communauté en santé », une initiative de l’Alliance de la francophonie de Timmins, Josée Genest fera un survol du projet et de sa mission. Cette dernière fera une mise à jour des progrès du projet et donnera un aperçu de la façon dont celui-ci aura un impact dans la vie de chacune des femmes présentes et leurs familles.
Selon Carole Gamache, membre du comité JIFF, un banquet d’une telle envergure est mis sur pied chaque année « pour se célébrer » en tant que femme. C’est aussi pour « célébrer l’épanouissement de la femme », a ajouté Lorraine Boulanger, membre du comité JIFF. Pyerrette Soucy, coordonnatrice de la JIFF depuis 18 ans, a poursuivi en disant qu’il s’agit d’une occasion unique « de se faire dorloter ».
En faisant référence au droit de vote et au port du chapeau à l’église autrefois, cette dernière a ajouté que la femme a beaucoup évolué au cours des dernières années.
« On est célébré internationalement », a-t-elle déclaré. À son avis, il est important de souligner non seulement les accomplissements de la femme, mais le dévouement de la femme dans sa communauté francophone. Notons par exemple la mise sur pied de la maison d’hébergement pour femmes francophones Villa RenouvEllement. Selon Ariane Flamain, membre du comité JIFF, « l’union fait la force ».
Dans le cadre de cette prestigieuse soirée pour dames, le comité JIFF décernera un prix à quatre femmes uniques. La Femme JIFF de l’année se dévoue pour sa communauté et s’y implique à fond. La Femme bénévole de l’année ne recule devant rien. Elle ne dit jamais non et elle s’implique dans sa communauté. La Femme au moral d’acier a surmonté de nombreuses épreuves. Malgré les défis affrontés, cette femme garde un moral positif. Quant à Mademoiselle JIFF, cette élève de la 12e année se démarque par son implication dans son milieu scolaire et communautaire. La nomination de cette dernière doit être appuyée par le directeur de son école secondaire.
Organisée pour la première fois il y a 19 ans par Marie-Paule Guénette, la JIFF a pris de l’ampleur et gagne en popularité au fil des ans. L’an dernier, on a accueilli 228 femmes, comparativement à 13 femmes la première année. Selon Mme Soucy, dans le passé on a déjà frôlé les 300 invitées.
« Venez célébrer avec nous, venez rire et vous divertir », de dire Mme Genest.
Les billets sont en vente au bureau de l’Alliance de la francophonie de Timmins, à La Galeruche du Centre culturel La Ronde ainsi qu’auprès de tous les membres du comité JIFF au coût de 27 $ chacun. Le coût du billet comprend le repas, la soirée et la chance de remporter de nombreux prix. Il est à noter qu’aucun billet ne sera en vente à la porte. Les invitées sont priées de se procurer leurs billets avant le 5 mars. Les places sont limitées, alors faites vite!
Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour soumettre la nomination d’une femme qui mérite le titre de Femme JIFF, de Femme au moral d’acier, de Femme bénévole ou de Mademoiselle JIFF de l’année, veuillez communiquer avec Pyerrette Soucy au 705-267-3168.

© 2014 Journal L'Express de Timmins
http://www.truelocal.com.au | real estate New Zealand | sky contact telephone numbers